#4 – AIME COMME MADRILENE

Petite chérie - Aime comme Madrilène (8)

Hello, aujourd’hui je vous montre mon projet numéro 4 du mois d’avril du défi #jecoudsmagarderobecapsule2017, avec un peu de retard. Il s’agit du #4 le chemisier. J’avoue que ce projet m’a donné beaucoup de fil à retordre, d’où mon retard ! Il s’agit de mon premier chemisier et pour bien me compliquer la vie, j’avais choisi un joli tissu en soie…

#4 Le chemisier Aime comme Madrilène

Petite cherie - Chemisier Aime comme Madrilène

Coté tissu, il s’agit d’une soie de chez Toto, couleur coquelicot, ornée de subtile petite hirondelle blanche. J’ai craqué pour ce tissu au début du printemps et je savais qu’en version chemisier pour l’été, il serait parfait. Je n’imaginais pas encore la difficulté de coudre ce type de tissu. J’avoue que pour un premier chemisier, j’aurais pu choisir un tissu plus simple à coudre. J’ai alors choisi pour ce tissu, le modèle Aime comme Madrilène de chez Aime comme Marie.

J’ai lu quelques conseils pour coudre de la soie. Tout d’abord, bien laver le tissu avant la découpe. Ensuite, le conseil indispensable numéro deux : avoir de bonnes aiguilles ! Des aiguilles spéciales pour la soie en 55, c’était l’idéal !

Pour les emmanchures, j’ai réalisé mon propre biais avec une chute du tissu. En effet, je ne pouvais définitivement pas finir l’ouvrage avec un biais en coton !

Ce qui est très complexe avec un tissu comme celui-là est qu’il bouge sans arrêt, même épinglé, il ne tient pas en place. Pour le bas du chemisier, j’ai commencé un ourlet simple comme l’indique la fiche d’explications, mais le tissu bougeait énormément et ça gondolait, bref ce n’était pas du tout joli. Il a fallu découdre, faire un ourlet très fin et faufiler avant de coudre. Également, pour le col, j’ai ajouté un entoilage thermocollant très fin, spécial pour les chemisiers de femmes, afin de rigidifier la soie. Enfin, j’ai préféré des pressions plutôt que de me lancer dans une boutonnière. C’était la première fois que j’utilisais les pressions sur un ouvrage, ça se pose très facilement et c’était, je pense, la meilleure alternative pour ce type de tissu.

Enfin, je ne risque pas de recoudre une telle matière de si tôt ! J’aime beaucoup les chemisiers et j’étais enthousiaste à l’idée de le coudre moi-même donc j’espère me réconcilier rapidement avec ce type de patrons grâce à une autre tissu.

Heureusement, le coudre était compliqué mais le résultat est vraiment gratifiant ! Une fois porté, on en oublierait presque la difficulté à le coudre ! La matière est ultra agréable et la forme est parfaite !

En récap’

Patron : Aime comme Madrilène de Aime comme Marie – 14€

Tissu : Une soie rouge à motifs de chez Toto Lille – 13,5€ le mètre

Mercerie : Biais homemade // Pressions couleur perle – Mondial tissus

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Petite chérie - blog couture - Aime comme Madrilène

Et vous, avez-vous déjà cousu de la soie ? Quelles sont vos impressions ?

Je vous souhaite une belle journée ! 

Written By
More from Petite chérie

DIY : DES BOUCLES D’OREILLES

Hello, aujourd’hui je vous propose un DIY très simple et très rapide pour...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *